Le vol libre

vol libreLe vol libre, c’est une activité qui consiste à piloter ce que l’on appelle un PUL c’est à  dire un planeur ultra léger sans motorisation. Cela peut être un parapente ou un deltaplane par exemple. Le décollage pour pouvoir pratiquer le vol libre se fait soit en marchant jusqu’à un point culminant proposant un terrain assez plat ou alors avec l’aide d’un ULM dans le cas du deltaplane.

Bien apprendre pour éviter les dangers

Le vol libre, c’est la liberté de planer dans les airs avec une montée d’adrénaline au décollage qui fait le bonheur des adeptes de ce sport. Mais il faut être au courant des dangers de cette activité qui si elle est mal pratiquée peut être fatale. Il faut pour être prudent penser à un certain nombre d’éléments dont les turbulences qui peuvent rendre les trajectoires moins précises qu’en théorie ou encore la bonne gestuelle à avoir pendant le vol, sans compter les bonnes façons d’atterrir pour éviter les blessures !

Il faut aussi être courant des règles juridiques de ce sport comme par exemple la nécessité d’avoir un avis de la commune par rapport aux lieux de décollage et d’atterrissage ainsi que des accords des propriétaires etc.

Lorsque l’on débute, il est donc impératif de se tourner vers un club où des professionnels pourront vous encadrer et s’occuper pour vous ou vous aider dans toutes ces démarches. Il est important d’apprendre aussi au fur et à mesure des séances afin d’être de plus en autonome dans la pratique du vol libre, quel que soit le type de vol libre (parapente…).

Ou en faire ?

Il y a de nombreux clubs et associations en France pour pratiquer le vol libre mais les plus connus se trouvent à Annecy, Millau, Laragne, Val-Louron et Saint-Hilaire-du-Touvet. Plus d’informations sur le site de la Fédération Française de Vol Libre.

 

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *