Bien s’alimenter pour plus de performance

Alimentation

L’alimentation est un des éléments les plus essentiels pour une bonne performance. Tout comme elle peut réduire plusieurs maladies, elle aide aussi les muscles à tenir le coup lors des exercices physiques.

Un suivant les principes de la pyramide alimentaire

pyramide

Des questions se posent souvent sur le régime alimentaire des grands sportifs pour qu’ils aient autant d’énergie à dépenser. L’essentiel pour un bon entretien est de suivre les principes des pyramides alimentaires. Manger beaucoup de fruits et légumes avec des glucides et des sources protéiques, sans oublier les produits laitiers et l’eau. Un régime que vous savez sans doute déjà très bien. Néanmoins, ils en rajoutent avant une compétition pour augmenter sa performance et bien récupérer à la fin de l’épreuve.

Régime avant la compétition

L’athlète doit suivre une alimentation hyperglucidique quelques jours avant la compétition. Un régime structuré de glucide à assimilation lente y compris les légumineuses le riz basmati ou encore les céréales complètes. Il évite par contre de manger trop sucré, trop gras ou de boire de l’alcool. Leur objectif est d’optimiser les réserves de glycogène qu’il appelle carburant de l’activité physique. Pour le dernier dîner avant l’épreuve, le sportif met des glucides à index glycémique bas et moyen. Ensuite, il en ajoute des produits laitiers, des légumes avec du poisson sans oublier de boire de l’eau. Les aliments glucidiques du genre tartes aux fruits ou du riz au lait le servira de dessert.

Le jour de la compétition

compétition

Le jour de l’épreuve, le sportif doit finir de manger 3 heures avant la compétition. Il aura mangé des pains d’épice ou des biscuits peu gras, faciles à digérer qui ne nuira pas sa performance. Les jus de fruits par contre sont autorisés 15 min avant la concurrence, mais pas plus de deux verres. Il est cependant nécessaire de bien s’hydrater pendant l’épreuve avec des boissons sucrées au saccharose ou fructoses. Pour une concurrence qui dure plus de 1 h, il faut en boire environ 0,5 à 1,5 litre par heure.

Après la compétition

À la fin de l’épreuve comme dans chaque étape de la préparation, l’hydratation reste toujours essentielle. Un jus de fruit composé d’eau riche en bicarbonate est idéal pour racheter les pertes dues à la transpiration. Prendre une barre de céréale aussi serait judicieux, mais seulement quelques heures après la compétition. Il pourra ensuite retrouver son alimentation habituelle. Vous pouvez également adopter le même régime si à votre tour vous faites une épreuve. Pour une récupération plus vite, vous pouvez faire l’achat de curcuma et concoctez une recette à base de cette épice aux multiples bienfaits.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *